Le bois de la doublure

Pour la doublure de la cave à cigares , trois types de bois sont utilisés :

  • Le cedro(le plus fréquemment utilisé)
  • Le cèdre rouge américain
  • L’acajou du Honduras

Le cedro (“cedrela odorata”) offre de nombreux avantages:

  • Une protection contre les parasites du tabac à qui son odeur déplait fortement
  • Une forte capacité d’absorption de l’humidité qui favorise la stabilité de l’environnement dans la cave et prévient ainsi la moisissure des cigares
  • Favorise le vieillissement des cigares
  • Parfume agréablement les cigares

Contrairement à ce que l’on pourrait penser le cedro ne vient généralement pas de la péninsule ibérique. Il est, en effet, plus fréquemment importé des pays d’Amérique latine.

Il est important que le bois utilisé pour la fabrication d’une cave soit préalablement séché afin de prévenir l’apparition de résine à sa surface (lire également “Présence de sève ou de résine sur la cave à cigares“)

Le cèdre rouge américain n’offre pas une capacité d’absorption comparable à celle du cedro et émet une odeur plus intense qui est susceptible, après un certain temps, d’imprégner excessivement les cigares.

Il est cependant utilisé par certains fabricants de caves à cigares en raison de son prix et de l’absence de risque de formation de résine.

L’acajou du Honduras a des capacités d’absorption de l’humidité comparable à celles du cedro mais son odeur plus faible ne parfume pas les cigares avec autant de finesse et n’offre pas le même niveau de résistance aux parasites.

Ainsi, le bois, non traité, de cedro est le plus recommandé pour la fabrication de la doublure des caves à cigares ayant pour vocation de conserver des cigares pour de longues périodes.

Des bois absorbants plus d’humidité peuvent être utilisés pour la construction d’armoires humidifiées, les cigares y étant entreposés dans leurs caves.

Les cigares peuvent également être placés dans ces armoires sans caves mais de préférence dans des tiroirs en cèdre Espagne

Toutes les caves à cigares proposées par adorini sont doublées en cedro

Continuer à “Doublure ou bois massif?”

Doublure ou bois massif?

Plusieurs options se présentent au moment de la fabrication d’une cave à cigares :

  • La première est basée sur une structure en M.D.F. (MEDIUM DENSITY FIBERBOARD, fibres de bois à densité moyenne). On plaque l’intérieur avec du cedro et l’extérieur avec du bois dur (généralement du bois de cerise).
  • La seconde consiste à plaquer l’intérieur d’un coffret en bois massif avec du bois de cedro; dans certains cas la cave est entièrement fabriquée en cèdre Espagne et ne nécessite donc aucune doublure

Contrairement aux idées reçues, les caves en bois massif ne sont pas nécessairement supérieures aux autres.

Le coût de production est, en effet, comparable : le coût de la minutieuse fabrication des caves avec doublure compensant largement le prix supérieur des matériaux utilisés pour la fabrication des caves en bois massif.

L’humidité présente à intérieur de la cave peut entraîner un gonflement du bois générant ainsi une pression sur la partie externe de l’ensemble. Cette pression peut, dans certains cas, provoquer la fissuration ou la déformation de la cave.

La technique utilisant le M.D.F. présente l’avantage de limiter les risques dus à l’humidité et au gonflement du bois. La structure en M.D.F isole la partie extérieure rigide de la partie interne susceptible de gonfler.
Un autre avantage de cette technique concerne la finition; le vernissage se réalise mieux sur le plaqué que sur le bois massif.
Enfin les caves fabriquées entièrement en bois de cedro sont plus susceptibles de s’effriter dans la mesure où il s’agit d’un bois très fragile.

C’est pour toutes les qualités mentionnées précédemment que la technique basée sur le M.D.F est aujourd’hui devenue standard dans la production de caves à cigares.

Continuer à “Système de fermeture?”

La cave doit elle être équipée d’un joint hermétique?

Le tabac “respire” : les cigares consomment de l’oxygène et émettent un parfum dans l’air qui les entoure. Il est nécessaire d’aérer régulièrement la cave afin d’y renouveler l’air.
Même s’il est impératif que la cave soit hermétique afin de préserver son humidité, l’utilisation d’un joint hermétique n’est en aucun cas indispensable et est même déconseillée.

Si une cave ne doit pas être ouverte pendant une longue période il est recommandé de placer une allumette entre le socle et le couvercle afin de permettre à l’air de se renouveler tout en s’assurant que cela n’affecte pas la stabilité du niveau d’humidité dans la cave.

Couvercle en bois ou verre?

Choix du couvercle de la cave : bois ou verre?

Si sur une période de temps limitée les deux types de couvercles ont des propriétés comparables, pour une période plus longue un couvercle en bois est plus conseillé. En effet, placés trop longtemps dans une cave avec un couvercle en verre les cigares peuvent être amenés à se décolorer à cause de la lumière.

En revanche, avec un couvercle en verre la sélection du cigare peut être effectuée sans avoir à ouvrir la cave; cela limite le temps d’ouverture et donc la baisse du niveau d’humidité que cela entraîne généralement. Pour cette raison les caves à cigares avec un couvercle en verre sont très utilisées dans les restaurants, les hôtels, les clubs et les autres lieux ou les caves doivent être ouvertes fréquemment.

Une armoire humidifiée peut être équipée d’une porte en verre sans aucun risque pour les cigares tant que ceux-ci sont conservés dans leur emballage d’origine et tant que les vitrines ne sont pas directement exposées au soleil.

Critères de sélection d’une cave à cigares

Critères de sélection d’une cave à cigares

Le prix des caves à cigares a fortement baissé ces dernières années et au moment de faire son choix le consommateur se trouve, désormais, confronté à des caves apparemment identiques mais dont les prix s’échelonnent de 60 à 1000 euros.
Face à cette situation il est légitime de s’interroger sur la justification de telles différences.
Le rôle de la cave à cigares est avant tout de maintenir les cigares dans un environnement avec un niveau d’humidité élevé et stable. En complément la cave à cigares doit pouvoir remplir les conditions suivantes :

  • L’intérieur de la cave doit pouvoir absorber l’humidité excessive; cette condition sera remplie si la doublure est en bois de cedro.
  • Il est impératif que la cave ferme bien afin qu’elle conserve un niveau d’humidité élevé sans que cela nécessite une utilisation excessive de solution
  • La cave doit être fabriquée de manière à ce que l’humidité présente à l’intérieur n’entraîne pas des déformations ou des fissures à sa surface ce qui diminuerait considérablement son efficacité.

Il est très important de veiller à ce que toutes ces conditions précédentes soient respectées lors de l’acquisition d’une cave à cigares. Une attention particulière doit être apportée aux “offres spéciales” proposées dans des boutiques non spécialisées.

La qualité des caves à cigares adorini est le résultat de nombreuses heures d’un minutieux travail manuel. Ainsi pour certain type de laque jusqu’à 20 couches doivent être appliquées avant d’être finalement polies à la main.

Adorini s’engage à ce que toutes les conditions précédemment établies soient attentivement respectées et à ce que ses caves à cigares conservent vos cigares au moins aussi bien que celles appartenant aux catégories de prix les plus élevées.

En plus de ces considérations techniques adorini apporte également un soin particulier à l’esthétique de ses caves à cigares.
Il s’agit, en effet, d’un aspect non négligeable de cet objet qui a une place à part entière dans l’univers du cigare.

Proposer un cigare placé dans une belle cave en agrémente indéniablement la dégustation.

Par leurs qualités techniques et esthétiques les caves adorini sont donc la preuve que l’acquisition d’une excellente cave à cigares n’est pas synonyme de dépenses excessives.

L’humidification : niveau optimal d’humidité